Partager :

Un retour mouvementé

16.12.2015 Fondation

Alors qu’il naviguait en direction de Lorient après avoir accompli sa mission à la COP21, le navire solaire Race for Water a été victime d’une infortune hier après-midi. Le navire ambassadeur avançait à une vitesse d’environ 7 nœuds, avec courant et vent arrière en respectant les réglementations d’usage sur la Seine lorsqu’il a été victime d’une avarie de barre qui l’a fait virer à bâbord de manière brusque et soudaine. Malgré la réaction immédiate de l’équipage à bord et tous ses efforts pour diminuer la vitesse et corriger la trajectoire, le navire a percuté une barge amarrée à la berge du fleuve.

Une plongée de contrôle afin d’évaluer l’étendue des dégâts a été effectuée. La coque du navire ainsi que le flotteur bâbord ont été abimés durant cet incident. Cependant, aucune voie d’eau n’est à constater et les safrans sont intacts. L'avarie est donc mineure. Arrivé à Rouen, le navire y subira les réparations de circonstance afin de pouvoir rallier Lorient en toute sécurité début janvier 2016. La barge en stationnement était, elle, inocupée et ne souffre d'aucun dégât.

En dépit de ce contretemps, le rôle du navire solaire dans les prochaines missions de la fondation n’est pas remis en cause. Plus que jamais, le navire est prêt à porter une fois de plus le message d'urgence d'agir contre la pollution plastique des océans dès le début de l'année prochaine.